Il est important de se sentir bien dans sa peau : cela peut renforcer l’estime de soi et la confiance en soi. Mais pour certaines femmes, la taille et la forme de leurs seins peuvent affecter leur estime de soi. Si vous souhaitez modifier la forme, la taille ou la symétrie de vos seins, il est peut-être temps d’envisager une augmentation mammaire.

L’augmentation mammaire et votre corps : est-ce que cela vous convient ?

Une augmentation mammaire – parfois appelée mammoplastie d’augmentation – consiste à utiliser des implants mammaires ou un transfert de graisse pour augmenter la taille de vos seins. Cela peut être dû au fait que vos seins sont devenus plus petits après une perte de poids ou une grossesse, ou simplement parce que vous voulez des seins plus gros. Une augmentation mammaire ne permet pas de remonter les seins de manière significative, mais un lifting des seins peut être effectué en même temps qu’une augmentation mammaire pour obtenir une augmentation de la taille globale et un lifting. Vous envisagez une augmentation mammaire ? Voici ce que vous devez savoir sur les avantages et les risques, le fonctionnement de l’intervention et ce à quoi vous devez vous attendre pendant et après l’intervention.

Choisir une augmentation mammaire

N’oubliez pas :  La décision de subir une intervention de chirurgie plastique est profondément personnelle. Vous devez être certain que vous le faites pour vous-même et non pour satisfaire les normes ou les désirs de quelqu’un d’autre. La satisfaction des patients a tendance à être élevée pour cette intervention, surtout lorsque vous avez pris la décision par vous-même.

Si les critères suivants s’appliquent à vous, l’augmentation mammaire peut être une bonne option :

  • Vous êtes en bonne santé physique.
  • Vous n’êtes ni enceinte ni en train d’allaiter.
  • Vous avez des attentes réalistes quant aux résultats de cette intervention, sachant qu’elle n’aura pas d’autre effet direct que la taille de vos seins.
  • Vous avez des seins pleinement développés.
  • Vous êtes gênée par la taille, la forme ou la symétrie de vos seins.

Si vous pouvez affirmer en toute confiance que tous ces éléments s’appliquent à votre situation, vous pouvez être une bonne candidate pour une augmentation mammaire. Si vous n’êtes pas sûre que l’une de ces situations s’applique à vous, un chirurgien plasticien ou votre médecin traitant peut vous aider.

Quels sont les différents types d’implants mammaires ?

Il existe plusieurs types d’implants mammaires. Votre médecin déterminera le bon type à utiliser en fonction du look que vous cherchez à obtenir et de votre âge. Les types d’implants mammaires sont les suivants : Les implants mammaires salins sont remplis d’eau salée stérile, et ils offrent une forme, une fermeté et une sensation uniformes. Les implants mammaires salins structurés sont remplis d’eau salée stérile et contiennent une conception interne destinée à rendre l’implant plus naturel. Les implants mammaires en silicone sont remplis de gel de silicone, ce qui donne à l’implant une sensation plus proche du tissu mammaire naturel. Les implants à forme stable – parfois appelés implants gummy bear – contiennent du gel de silicone plus épais que les implants au gel de silicone traditionnels, ce qui les rend plus fermes et leur permet de conserver leur forme.

Les implants mammaires ronds peuvent faire paraître les seins plus volumineux en raison de leur forme. Les implants mammaires lisses sont les plus doux au toucher, et ils peuvent se déplacer dans l’espace prévu dans le sein, ce qui leur donne un mouvement plus naturel.  Les implants mammaires texturés provoquent la formation d’un tissu cicatriciel dans les tissus environnants, auquel l’implant adhère, ce qui l’aide à rester en place et à éviter les repositionnements. Tout type d’implant mammaire comporte des risques, comme une fuite ou un affaissement de l’implant. Si l’implant fuit ou s’affaisse, ne paniquez pas. C’est généralement sans danger, mais vous devez consulter votre médecin car cela peut signifier que vous devrez subir une autre intervention chirurgicale pour y remédier. Votre chirurgien plasticien passera en revue les risques de chaque intervention et vous aidera à prendre la décision qui vous convient le mieux.

Comment se préparer à une augmentation mammaire ?

La préparation est essentielle pour toute opération, et l’augmentation mammaire ne fait pas exception. Il est important de faire savoir à votre médecin si vous êtes ou pourriez être enceinte, car cela pourrait vous empêcher de subir l’intervention. Vous devez également informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez, qu’il s’agisse d’ordonnances, de suppléments ou de plantes médicinales. On vous demandera peut-être d’arrêter de prendre certains médicaments – comme l’aspirine, l’ibuprofène ou la warfarine – qui peuvent rendre difficile la coagulation du sang. Vous devrez également arrêter de fumer avant l’intervention, car cela peut entraîner des saignements excessifs pendant l’opération ainsi qu’un risque accru d’infection par la suite. Vous devrez peut-être passer un examen médical complet ou des analyses de sang pour vous assurer que votre santé physique est suffisante pour l’intervention. Votre médecin peut vous demander de passer une mammographie ou des radiographies des seins avant l’intervention afin de disposer d’un dossier préopératoire, au cas où il y aurait des complications.

Que se passe-t-il pendant une augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire consiste à placer l’implant dans le sein et à refermer l’incision. La procédure d’augmentation mammaire : Une étape par étape Vous recevrez une anesthésie générale – un médicament qui vous fera dormir afin que vous ne ressentiez aucune douleur pendant l’intervention et que vous ne vous en souveniez pas plus tard. Votre médecin pratiquera une incision dans votre sein. L’incision sera pratiquée dans une zone difficile à voir, par exemple le long du bord de l’aréole, sous le sein, le long du pli naturel de la peau, ou dans l’aisselle. L’emplacement exact dépend de votre préférence pour l’emplacement de la cicatrice et du type d’implant. L’implant mammaire sera inséré dans une poche de votre tissu, soit sous ou au-dessus du muscle pectoral (muscle de la poitrine), mais directement derrière le tissu mammaire. Votre médecin fermera les incisions internes avec des points de suture superposés dans le tissu mammaire. Des sutures, de l’adhésif cutané ou du ruban chirurgical sont utilisées pour fermer la peau. Les incisions s’estompent avec le temps. Voir ce site : https://medical-work.ch/se-refaire-les-seins-geneve/ qui vous en dira plus encore !

 

Augmentation mammaire pourquoi et comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code